DIRIGEANT, UNE POSTURE AVANT TOUT

Comment vous y prenez-vous pour transmettre auprès de vos collaborateurs une énergie positive, creuset de la performance et du bien-être ?

Photo de l'auteur
Vous êtes très sollicité par le quotidien, le nez dans le guidon et vous voulez amorcer des changements…

Pour chacune des affirmations suivantes, je vous invite à vous positionner, sur une échelle de 1 à 10 et vous pourrez voir ainsi où sont vos axes de développement.

1- Aller chercher les solutions auprès des bonnes personnes et les écouter.
Ce n’est peut-être pas à vous ou à un responsable hiérarchique à trouver la solution, c’est peut-être à l’opérateur…S’appuyer ainsi sur les compétences de chacun et les valoriser pour éviter la disqualification et la sous-fonction.

2- Communiquer l’information dont chacun a besoin de manière fluide et transparente.
C’est la pertinence de l’information qui prime sur la quantité.

3- Permettre à chacun de mesurer sa performance à partir d’objectifs concrets :
On ne fait progresser que ce que l’on mesure. Demander à chaque collaborateur de se fixer des objectifs concrets ou les fixer avec eux et veiller à ce que tous ces objectifs convergent.

4- Célébrer les succès même petits
Ils favorisent la cohésion des équipes s’ils sont vécus ensemble. Ils nourrissent l’estime de soi et renforcent la confiance, facteur de développement de l’autonomie.

5- Accepter le droit à l’erreur
C’est dans un climat de confiance que l’on progresse, que l’on prend des initiatives et qu’on innove. Et c’est de ses erreurs que l’on apprend et qu’on peut procéder à des réajustements. Bien évidemment, le droit à l’erreur ne favorise pas l’erreur mais nous renvoie à notre faillibilité, notre condition humaine.

A l’inverse, la défiance appelle la peur, l’inhibition et la déresponsabilisation.

6- Favoriser les échanges entre équipes pour générer de la coopération : La production avec les commerciaux, les commerciaux avec la comptabilité, la logistique avec la production… Plus les comportements sont collaboratifs, plus l’entreprise s’adapte et crée de la valeur.

7- Solliciter les cinq qualités principales de chacun afin de les stimuler naturellement sans stress ni mobilisation d’énergie excessive.

8- Partager ses doutes sans toutefois les déléguer. C’est une manière de sensibiliser vos collaborateurs à ce que vous vivez, de les impliquer davantage.

9- Prendre le temps de se poser les bonnes questions (stratégiques): Trouver les réponses en sollicitant vos collaborateurs et réfléchir ensemble à la mise en œuvre.

10- Prendre du plaisir dans ce que l’on fait et le transmettre…Avoir confiance et faire rêver.

Aurianne Loetscher